La boîte à outils du pyrograveur (-euse)


Outils / samedi, août 11th, 2018

Un artisan a besoin d’outils pour manifester son art.

Voici selon moi ce que doit contenir la boîte à outils d’un pyrograveur ou d’une pyrograveuse.

Petite anecdote ☺️

En écrivant cet article, je me suis rendue compte que je ne savais pas comment se nomme celui ou celle qui fait de la pyrogravure. Hé bien cette recherche a été bénéfique car je me suis rendue compte d’une erreur de langage que j’ai assimilée lorsque je faisais des recherches sur le « pyrograveur » pour mon précédent article. Revenons sur des bases de langage saines pour mieux se comprendre ☺️. Selon le Larousse, se dit pyrograveur une personne qui pratique la pyrogravure! Au féminin cela donne pyrograveuse 💃💃💃.

On continue dans la catégorie des définitions avec le Larousse:

  • Le pyrographe : C’est un « appareil, aujourd’hui électrique, utilisé en pyrogravure ». Donc le pyrographe est l’outil qui te permet à toi, pyrograveur pyrograveuse, de graver sur du bois grâce à la chaleur.
  • La pyrogravure est un « procédé de décoration du bois, ou d’un autre matériau, consistant à y graver un dessin au moyen d’une pointe métallique portée au rouge vif. » Je mettrai à jour mon précédent article en conséquence. Revenons à nos outils.

Quels outils pour débuter la pyrogravure ?

Le numéro un, et l’un des indispensables est le pyrographe!

pyrographe
Pyrographe de la marque Pebaro

J’ai consacré un article sur le choix de cet outil pour commencer la pyrogravure. Tu peux le lire ici.

Le numéro deux, lui aussi indispensable, c’est le support sur lequel graver avec le pyrographe.

Bois, cuir, supports de pyrogravure
Bois, cuir, supports de pyrogravure

Il faut bien un support sur lequel graver nos œuvres d’arts :-)! La pyrogravure peut être faite sur du bois, du cuire, du verre. Sur ce blog je parle de pyrogravure sur bois. Donc pour moi, le bois est le deuxième indispensable pour pratiquer cet art.

A ces deux outils, on ajoute un crayon, une gomme et une règle pour dessiner sur le bois avant de graver. c’est pratique, car si l’on part directement sur la gravure, il est compliqué de gommer une gravure faite avec de la chaleur du pyrographe ^^ . Un peu d’imagination et du temps, nous sommes partis pour de belles séances de créativité. Le reste est pour ma part des essentiels, pas nécessairement  indispensables. Cependant, les outils de la liste qui suit me sont très utiles dans mes débuts.

  • Une pince pour changer d’embout en cours de gravure lorsque le pyrographe est encore chaud. J’utilise souvent deux pointes et c’est pratique de ne pas attendre que le pyrographe refroidisse avant d’effectuer ce changement.
Pince pour retirer les embouts
Pince pour retirer les embouts
  • Des minis brosses à bougies pour retirer le dépôt de carbone sur les embouts du pyrographe
Mini brosses à bougies
Mini brosses à bougies
  • Une planche en bois pour protéger le plan de travail et faire des essais. J’ai trouvé gracieusement la mienne dans une rue en rentrant du boulot ^^ 
Planche de bois, plan de travail
Planche de bois, plan de travail
  • Du papier de verre pour poncer le bois, avoir ainsi une surface lisse pour graver ou estamper des traits qu’on aurait raté au moment de la gravure. Celui-ci je ne l’utilise pas pour le moment
  • Du papier carbone noir pour transférer les dessins sur le bois
  • De l’huile de lin ou du vernis à l’huile de lin pour uneglossy des œuvres ^^. Je vous partagerai le rendu de mes œuvres avec le vernis prochainement.
Vernis à l'huile de lin
Vernis à l’huile de lin

Et toi qu’as-tu dans ta boîte à outils de pyrograveuse ou pyrograveur ? Tu es libre de le partager en commentaire, ainsi que ton avis sur cet article.

A bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *